L’hiver approche, la neige commence à tomber sur les sommets des montagnes françaises, et les amateurs de grand frisson désespèrent, car ils doivent dire adieu aux sports de glisse aquatiques estivaux. Pas de panique ! Inutile d’attendre le retour des beaux jours pour se faire plaisir avec des activités outdoor à haut taux d’adrénaline. Voici une sélection des meilleurs sports d’hiver à sensations ! Accrochez vos ceintures, c’est parti !

Saut à l’élastique à skis

C’est incroyable mais vrai ! La station de Tignes en Savoie vous propose de pratiquer le saut à l’élastique à skis (ou en snowboard, ou en luge selon vos envies). Le principe est simple. Vous utilisez un tremplin placé à 35 mètres de hauteur qui vous propulse un peu plus haut dans le vide. Lors de votre course folle (la rampe de lancement est longue d’une trentaine de mètres), vous êtes attaché·e à l’aide d’un harnais à deux élastiques mobiles, eux-mêmes coulissant sur des câbles. Vous êtes propulsé·e sur environ 70 m, puis vous rebondissez 4 ou 5 fois. Evidemment, les élastiques sont stoppés à une certaine distance du saut, et un moniteur vient vous débloquer le moment venu.  Vous finissez tranquillement votre course en mode tyrolienne pour rejoindre le sol. Et si vous en voulez encore plus, les organisateurs peuvent rajouter de la neige en fin de tremplin pour fabriquer un « kick » et vous faire monter encore plus haut. Pas la peine d’être un pro du saut à ski pour tenter l’aventure, il suffit de savoir skier droit sur 30 mètres ! De plus, la piste d’élan est régulièrement refaite pour procurer les meilleures sensations de glisse. Votre cœur va battre à 100 à l’heure dans les Alpes françaises !

Plongée sous glace

Plongée sous glace au lac de Matemale
Stage de plongée sous glace avec un moniteur

Vous vous souvenez d’un certain Nicolas Hulot lorsqu’il était encore animateur de télévision pour une émission bien connue ? Une séquence inoubliable le montrait en train de plonger sous la glace au Pôle Nord, et nous étions au moins aussi stressés que lui en le regardant. Et bien, sachez qu’il est tout à fait possible de l’imiter en pratiquant cette activité extrême en France. Même si vous débutez en plongée sous-marine, vous pouvez tenter l’expérience. Evidemment, cette activité de plein air aquatique ne peut se pratiquer qu’en période hivernale dans un lac de haute montagne. Vous prenez donc un téléski, arrivez près du lac, et là, vous vous équipez avec un matériel spécialement conçu dans un caisson aménagé. Vous enfilez une polaire et une combinaison étanche, et vous vous dirigez avec les moniteurs vers le trou creusé au milieu du lac gelé. Le trou est découpé dès le début de la saison, mais la couche de glace se reforme chaque nuit. Alors, les moniteurs attaquent la glace à la tronçonneuse pour le reformer. La couche de glace totale peut avoir une épaisseur de 50 cm à 2 m. Vous enfilez les gants, les palmes, le masque et vous vous asseyez au bord du trou. Il vous faudra bien du courage pour franchir le pas ! Un moniteur plonge avec vous pour vous accompagner, tandis que le deuxième moniteur s’occupe de la corde qui vous relie en permanence à la surface (afin de ne pas se perdre sous la glace). Les sensations sont garanties et l’univers sous la glace féerique (les bulles formées par les plongeurs restent prisonnières de la glace, c’est magique !). Cette activité est proposée notamment au Lac de Matemale à proximité de la station des Angles en Ariège (Pyrénées), mais aussi à Chamrousse, au Lac de Tignes, aux Lacs de Montriond et de Vonne en Haute-Savoie, à Piau Engaly dans les Hautes Pyrénées ou même dans l’Ain au Lac Genin.

Parapente à ski

Parapente à ski en tandem
Tandem de parapente à skis

Cette activité combine deux sports de pleine nature à sensations : le parapente et le ski. Voilà qui est original et même insolite, car difficile au premier abord d’imaginer ce que viennent faire ces 2 sports ensemble. En réalité, c’est tout simple : le décollage et l’atterrissage se font à skis (ou en snowboard), et le vol en parapente est le même qu’en été. Ainsi, vous effectuez votre baptême de parapente avec un moniteur en biplace confortablement installé·e dans une sellette spécialement conçue. En hiver, l’intérêt est que l’aérologie est beaucoup moins mouvementée, et que vous avez donc beaucoup plus de chances de décoller qu’en été selon les conditions météo. En plus, les paysages enneigés sont magnifiques et valent vraiment le détour ! Pour ce qui est du niveau demandé en ski, il suffit de savoir descendre une piste bleue, l’activité est vraiment accessible aux débutants. Alors, autant en profiter pour se donner quelques émotions lors d’un vol libre d’anthologie ! Cette activité extrême est disponible en Savoie et en Haute-Savoie avec les écoles de parapente habituelles, et notamment à La Clusaz, Méribel, Courchevel et Verbier. Vous allez adorer descendre doucement la pente en glissant pour vous retrouver dans le ciel !

Snowkite

Glisse en snowkite
Snowkite en solo dans un champ de neige

Le snowkite est une activité outdoor qui associe la glisse sur la neige en snowboard (ou à skis) et le kite, c’est-à-dire le cerf-volant. En bref, c’est de la glisse tractée sur de vastes étendues de neige vierges. A vous les grands espaces pour cette activité originale qui vous fera frissonner de plaisir en toute liberté ! Des cours d’initiation existent dans toute la France avec des moniteurs expérimentés. Tout d’abord, vous apprenez à manier l’aile (le kite), à reconnaître la fenêtre de vol avec le sens du vent, et à tirer des bords. Une fois que vous maîtrisez bien le matériel, vous pouvez commencer à chausser votre planche de snowboard (attention, là il faut déjà être à l’aise, ce n’est pas pour les débutants qui n’auraient essayé le snowboard qu’une seule fois dans leur vie) ou vos skis. Et c’est parti pour les premiers pas, ou plutôt, les premières glisses sur des terrains adaptés. Plus tard, une fois que vous aurez acquis toute l’expérience nécessaire, vous pourrez faire des sauts en utilisant les bosses. Et pourquoi pas des figures (tout comme pour le kitesurf) avec votre planche, histoire de faire monter l’adrénaline ?!

Ski freeride

Ski hors piste
Un skieur fait du hors piste

Le ski freeride, ce n’est pas seulement du ski hors piste, c’est une façon différente de voir la vie. Vous partez sur des sites naturels avec des amis et un guide, loin des pistes balisées des stations de ski. C’est une façon de s’immerger en plein cœur de la nature, et de faire corps avec elle. L’intérêt est justement de découvrir de nouveaux spots préservés où vous serez les premiers à skier. Ensuite, c’est à vous de jouer, d’utiliser le relief naturel pour faire quelques sauts à la fin de votre descente, ou de tasser vous-même un peu de neige pour faire un tremplin naturel digne de ce nom et vous procurer quelques sensations. Il faut noter que le freeride comprend son lot de nouvelles disciplines avec la freerando, le freeski, ou encore le backcountry. Il a remporté tellement de succès que les stations proposent elles-mêmes des journées ou demi-journées avec des guides de haute montagne pour vous emmener sur les lieux les plus magiques dans leurs habits de neige. Et ce sport de glisse a aussi sa propre compétition : le Freeride World Tour, où les Français brillent de mille feux. Alors pourquoi pas vous ? Bien sûr, cette activité extrême est à réserver aux skieurs les plus expérimentés d’entre vous, qui connaissent les techniques pour s’adapter à chaque type de neige, et à toutes les spécificités du terrain naturel (obstacles divers et variés, crevasses etc…)

Ice canyoning

Canyoning hivernal dans les Pyrénées
Descente d’une cascade de glace lors d’un canyoning hivernal

Vous connaissez le canyoning, ce sport de pleine nature qui consiste à descendre les canyons en se laissant glisser sur les toboggans naturels creusés dans la roche, en nageant, en sautant, en marchant et en faisant quelques descentes en rappel ? Et bien le principe est le même ici, mais en plein hiver, lorsque la température de l’eau frôle les 0°C et que vous vous retrouvez face à des cascades de glace ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette activité faite pour les aventuriers les plus givrés d’entre vous, existe bel et bien ! Bien sûr, l’équipement n’est pas le même qu’en été. Il faut enfiler une combinaison spéciale parfaitement étanche qui permet de garder en dessous plusieurs couches de vêtements pour rester bien au chaud. Ensuite, on peut faire comme pour le canyoning classique avec la nage en eaux froides, et surtout la descente en rappel des magnifiques cascades gelées. Pour débuter, nous vous conseillons particulièrement les canyons des Pyrénées où sont organisés de belles sorties « ice canyon » :  Canyon des Gloriettes, Canyon Arribere, et Canyon d’Ossoue dans les Hautes-Pyrénées, mais aussi Canyon de Batch, Canyon de Brousset et Canyon de Gourzy dans les Pyrénées Orientales. Vous éprouverez quelques émotions inattendues et différentes pour une activité vraiment originale avec des moments inoubliables !

Pilotage sur glace

Conduite sur glace à l'Alpe d'Huez
Conduite sur glace à l’Alpe d’Huez

Vous aimez les sports mécaniques ?  Vous allez adorer la conduite sur glace sur circuit ! Car oui, ce sport à sensations fortes est accessible à tous (ou presque car bien entendu il faut avoir son permis de conduire). Ainsi, le Circuit sur glace de l’Alpe d’Huez, étape du légendaire Trophée Andros en Isère, propose des formations sur des voitures de rallyes ou en buggy. La conduite sur glace est vraiment une discipline à part entière du sport automobile, et si vous prenez part à ces cours d’initiation en pilotage sur glace, vous allez vite le découvrir ! Les sensations au volant sont complètement différentes par rapport à un circuit asphalte ou même un circuit terre. Il faut jouer sur les freins, et sur la technique de glisse apprise avec votre moniteur, pour négocier au mieux les virages.  Les professionnels sur place vous aideront à contrôler au mieux votre véhicule qu’il soit à traction avant, à propulsion ou avec 4 roues motrices. Vous allez vous faire plaisir et un peu peur en même temps si vous avez le courage de tester cette discipline !

Speed riding

Le speed riding combine le ski et une aile qui ressemble à une voile de parapente mais en plus petit. Attention, il ne s’agit pas de parapente à ski ! Les conditions sont ici bien plus extrêmes et réellement dangereuses. Bref, si vous n’êtes pas un excellent skieur, et que vous ne savez pas encore piloter une aile de parapente, ce n’est même pas la peine d’y penser ! Dans le cas contraire, vous pouvez tester à vos risques et périls. Il va en effet falloir avoir le cœur bien accroché pour descendre les espaces montagneux enneigés à skis avec une voile ou plutôt en voile avec des skis ! Car telle est l’idée. La plupart du temps, vous volez tout en restant assez proche du sol à une vitesse vertigineuse, et de temps en temps vous revenez sur la neige pour skier. Mais il suffit d’un éperon rocheux pour faire tremplin et vous propulser à nouveaux dans les airs ! Vous sautez ainsi les crevasses à toute allure et slalomez entre les sapins pour des montées d’adrénaline incroyables ! Pour vous donner une petite idée de ce à quoi ça ressemble, n’hésitez pas à regarder la vidéo ci-dessus !

Stage de survie Grand Froid

Stage de survie hivernal
Des stagiaires construisent un igloo

A proprement parler, il ne s’agit pas là d’un véritable sport outdoor, mais cette activité donne vraiment des sensations sur la durée, personne ne pourra dire le contraire ! Profitant du succès de la célèbre émission de télévision Koh Lanta, de nombreux baroudeurs ont créé leur société en France pour proposer des stages de survie au grand public. Mais certains vont plus loin, en proposant des stages de survie dans des conditions extrêmes. C’est le cas ici avec ces stages « grand froid ». Il ne s’agit plus de survivre en plein été lorsque la nature sait se montrer généreuse en procurant plantes et fruits à profusion, mais dans des conditions rudes, en plein hiver, lorsque la neige recouvre le sol, et que le feu devient vraiment essentiel à la survie. De quoi vous pousser dans vos retranchements face à vous-même ! Lors du stage, vous apprenez à combattre le froid avec diverses techniques de survie, à vous orienter, à allumer un feu sans allumettes ni briquet, et à trouver de l’eau potable. Spécifiquement, vous pouvez aussi lors de ce type de stages apprendre à construire un igloo, à reconnaître les empreintes des divers animaux dans la neige, à fabriquer des pièges et des armes pour chasser. Une prestation à Giron dans l’Ain vous permet même de faire un mini raid en chiens de traîneaux pour une aventure encore plus inoubliable. Alors n’attendez plus, testez vos limites avec un stage de survie en conditions hivernales !

Bobsleigh

Bobsleigh à 4
Une équipe de 4 personnes pratiquant le bobsleigh

Cette activité vous a fait rêver dans le film Rasta Rockett ? Sachez qu’il est tout à fait possible de la pratiquer en France à La Plagne sur la piste des Jeux Olympiques de 1992 ! En fait, c’est même l’unique piste de bobsleigh en France. Inutile de vous préciser que vous allez avoir quelques frissons ! On vous équipe de casques et c’est parti ! La piste s’étend sur 1500 m de long et dispose de pas moins de 19 virages pour une descente à 80 km/h. Mais là, c’est encore la version familiale où vous partez à 4 dans un engin autoguidé et autofreiné. Si vous recherchez vraiment l’adrénaline et un rythme cardiaque plus élevé, vous pouvez vous offrir une descente dans un véritable bob de compétition avec un pilote professionnel qui vous dirigera à plus de 120 km/h ! De quoi vous faire quelques palpitations ! Mais il y a encore plus fort (et malheureusement plus cher, car tout se paye) : la descente en bobsleigh avec le champion du monde et médaillé olympique Bruno Mingeon. Les sensations fortes seront à leur apogée avec une vitesse de pointe à plus de 130 km/h ! Vous allez encaisser un niveau d’accélération similaire à ceux que connaissent les pilotes de chasse !

COMMENTAIRES

Please enter your comment!
Please enter your name here