Récemment découvert par le grand public, le Flyboard fait parler de lui : au 14 juillet 2019 puis lors de la tentative de la traversée de la Manche. Retrouvez les origines de cet engin volant, ses records et où vous pouvez pratiquer le Flyboard en toute sécurité !

Les origines du Flyboard

Le Flyboard est une invention française ! Cet engin a été imaginé et développé par Franky Zapata. Son principe repose sur l’hydropropulsion.
Le pilote se tient sur une plate-forme rappelant le snowboard : une paire de bottes est fixée sur la plate-forme et le pilote du Flyboard va chausser ces bottes. La plate-forme est reliée à un Jet Ski par un long tuyau souple. L’eau sous pression, projetée par le Jet Ski est acheminée jusqu’à la plate-forme, ce qui la fait décoller.
Il est possible de monter en Flyboard jusqu’à quinze mètres de hauteur ou de plonger dans l’eau et en sortir tel un dauphin.
Il a fallu plusieurs prototypes avant que le Flyboard soit au point. Le concept d’origine, une sorte de jetpack aquatique date de 2009 a été créé par une société américaine. Mais, il a fallu attendre 2012 pour que le français Franky Zapata, pilote de Jet Ski mette réellement au point ce dispositif offrant stabilité aérienne et pouvant sortir de l’eau. Le public a découvert pour la première fois le Flyboard lors des championnats du monde de Jet Ski, en Chine, en 2012. L’émission La France a un incroyable talent a offert une vitrine médiatique à cet engin.
Plusieurs bases nautiques se sont procurées des Flyboard et proposent cette activité, en plus de leur activité principale de location de Jet Ski.
Après ce premier succès, Franky Zapata a commencé à travailler sur un autre modèle de Flyboard, cette fois sans Jet Ski et autonome. Le Flyboard Air est présenté en 2016, une unité autonome de propulsion pouvant sur le papier voler sans assistance jusqu’à 3 000 mètres, à une vitesse de pointe de 150 km/h, durant une dizaine de minutes. La Direction Générale de l’Aviation Civile interdit dans un premier temps à Zapata de faire de nouveaux essais avant de l’autoriser à reprendre ses vols.
Le 14 juillet 2019, lors du traditionnel défilé de la Fête Nationale, Zapata fait une démonstration devant la tribune présidentielle. Deux semaines après, il tente de traverser la Manche au départ de Sangatte (Pas-de-Calais) jusqu’à Douvres (Royaume-Uni). Il chute à mi-chemin et compte bien retenter l’expérience !
Flyboard

Les records du Flyboard

Le Flyboard est rapidement devenu une discipline sportive à part entière, avec sa propre Coupe du Monde. La première a eu lieu à Doha, au Qatar, en 2012. Le premier champion du monde de Flyboard est d’ailleurs un Français : Stéphane Prayas, un ancien champion de Jet Ski (double vice-champion du monde de Jet Free Style).
E, 2015, l’animateur télé Vincent Lagaf’, grand amateur de sports extrêmes, organise et participe au plus grand rassemblement mondial de Flyboardeurs : il a réuni 58 Flyboardeurs de France, de Russie, d’Italie, de Corée,… Plus d’une heure de voltige aérienne a été ainsi proposée au public venu assister à la démonstration.
En 2016, Zapata bat le record du monde du plus long vol effectué sur une planche de type hoverboard : 2252,4 mètres, de Carry-le-Rouet à Sausset-les-Pins.

Flyboard

Où pratiquer le Flyboard ?

Le Flyboard n’est pas réservé aux sportifs de l’extrême chevronnés. Vous pouvez également tester cette discipline riche en sensations.
Le Flyboard se pratique en toute sécurité. Au départ, un moniteur agréé va vous expliquer le fonctionnement du Flyboard, sa prise en main ainsi que les consignes de sécurité. Ensuite, vous serez équipé du matériel nécessaire : combinaison, casque, gilet. Généralement, au bout de quelques minutes, les pratiquants arrivent à maîtriser les mouvements de base mais, avant d’enchaîner des figures, un peu plus de pratique sera nécessaire.
Pour découvrir le Flyboard, il faut bien évidemment savoir nager et être en bonne santé. Les structures d’accueil, pour des raisons de sécurité, imposent un âge minimum (généralement aux alentours de 12 ans) et une limite de poids (vers les 120 kilos). L’activité dépend aussi des conditions météorologiques, également pour éviter tout risque d’accident des pratiquants.
Le Flyboard se popularise de plus en plus en France et de nombreuses bases nautiques proposent désormais cette activité. Il faut compter dans les 80 à 100€ selon les lieux et la durée (souvent entre 15 et 20 minutes) pour pouvoir faire votre première initiation au Flyboard. Ce coût s’explique par l’investissement nécessaire en lien avec cette technologie et la présence d’un moniteur pilote de Jet Ski, diplômé d’Etat.
Selon votre lieu de vacances, le Flyboard pourra se pratiquer sur les littoraux maritimes ou océaniques et même sur des plans d’eau, à l’intérieur des terres. Vous pouvez même vous initier au Flyboard en étant proche de Paris ! Voici une carte vous permettant de découvrir le Flyboard en France.
N’hésitez pas à essayer cette activité rafraîchissante !

COMMENTAIRES

Please enter your comment!
Please enter your name here