Le lac d’Annecy offre une multitude d’activités sportives possibles. Dans les airs, la vue est à couper le souffle en parapente, hélicoptère ou ULM Multiaxes. Sur l’eau, vous pouvez vous essayer au wakeboard et ski nautique. Enfin, en se rapprochant des sommets et de La Clusaz, stages de survie et sauts à l’élastique s’offrent à vous dans un cadre somptueux. 

Si pour le parapente, le massif de Belledonne est un spot privilégié pour le parapente, le lac d’Annecy en est un autre, un peu plus au nord, en Haute-Savoie. Enserré entre les Alpes, ce dernier est fréquemment classé parmi les plus beaux lacs du monde. Il est notamment réputé pour son eau limpide couleur azur (qui lui vaut également le surnom de « lac bleu »). Il existe un large choix d’activités sportives autour du lac, et ce n’est pas un hasard si de nombreuses marques comme Salomon, Millet, Eider ou Lafuma y ont établi leur siège.

Lac d'Annecy
Lac d’Annecy

Parapente, hélicoptère ou ULM pour un survol du lac d’Annecy

En parapente, la vue est évidemment imprenable. Vous vous élancez depuis le Col de la Forclaz pour ce baptême parapente (de 15 à 50 minutes selon la formule) ou une initiation parapente de 20 ou 30 minutes pendant laquelle votre moniteur vous confiera les commandes du parapente. Toujours dans les airs, vous pouvez opter près d’Annecy pour l’hélicoptère au départ du Château de la Tour du Puits. Vous survolez la vallée des Bauges pour finir par le Lac d’Annecy, deuxième lac d’origine glaciaire de France après celui du Bourget. Enfin, en l’ULM Multiaxes au Mont Blanc est un vol exceptionnel de presque deux heures auquel vous pouvez participer. Depuis l’aérodrome de Sallanches, vous survolez le massif du Mont-Blanc, l’ensemble des glaciers côté français (Glacier du Tour, Argentière, Mer de Glace, Vallée Blanche et bien d’autres) avant un retour par le lac d’Annecy. Grandiose !

Parapente sur le lac d'Annecy Parapente lac Annecy

Stages de survie au cœur de la Haute-Savoie

Concernant les activités nautiques, le choix est là aussi très large. Sur la base nautique wakeboard de Sevrier, sur la rive gauche du lac d’Annecy, vous pouvez opter également pour le ski nautique, le monoski ou le barefoot (glisser pieds nus sur l’eau à plus de 60 km/h). Enfin, si les montagnes alentour vous attirent, il est possible de participer à des stages de survie en été et en hiver. Sur le plateau des Glières, à 50 minutes en voiture d’Annecy, vous pouvez vous initier à la survie pendant un stage de deux journées intensives en Haute-Savoie au cours desquelles un instructeur vous enseignera notamment la recherche de votre lieu de bivouac, les techniques d’allumage d’un feu, la recherche d’eau potable et de nourriture ou encore la gestion des risques principaux en situation de survie. Le stage de survie en Haute Savoie d’une durée de cinq jours, baptisé « Bushcraft » (qui définit l’art de vivre dans les bois en anglais) vous emmène au cœur de la Haute-Savoie pour une immersion totale en pleine nature, avec notamment une nuit sans duvet ni matelas.

Quant aux adeptes des sensations extrêmes, c’est à Saint-Jean-de-Sixt dans les Aravis, que vous trouverez votre bonheur avec le premier tremplin de saut à l’élastique au monde, créé en 2009. En courant, à vélo, en ski, avec une luge… Tout est possible sur ce tremplin de 24 mètres duquel vous plongez dans 40 mètres de vide retenu par deux élastiques. Le site est intégré dans la nature, le tremplin étant ancré dans une falaise qui surplombe un torrent alpestre.

Allumage d'un feu lors d'un stage de survie Randonnée lors d'un stage de survie Autour du feu lors d'un stage de survie

COMMENTAIRES

Please enter your comment!
Please enter your name here