La saison de sports d’hiver commence et la perspective de skier vous laisse… de glace. Voici une petite sélection d’activités pour vous réchauffer pendant que vos proches vont dévaler les pistes des stations. Cette année, vous aurez vous aussi de belles histoires à raconter le soir en mangeant votre fondue !

Les raquettes à neige

randonnée raquettes neige
Un beau moment à partager.

Vous trouvez le ski trop instable ? Essayez les raquettes à neige. Ce mode de déplacement hivernal a déjà fait ses preuves. Il était déjà utilisé par les indiens en Amérique du Nord, avant l’arrivée des premiers colons. Bien sûr, le stations de sports d’hiver ont un peu amélioré le procédé, mais le principe reste le même : l’augmentation de la surface d’appui vous empêche de vous enfoncer dans la poudreuse jusqu’aux genoux. Vous pourrez faire une belle randonnée dans la neige immaculée avec un guide de montagne et découvrir de magnifiques panoramas. Il existe différentes formules de sortie en raquettes : une demi-journée, une journée, un week-end ou de nuit, au flambeau. Vous pouvez aussi opter pour l’option construction d’igloo. Quel que soit votre choix, le vin chaud est autorisé !

La course de chiens de traîneau

randonnée chiens d'attelage
Soif de grands espaces ?

Le planter de bâton, ça ne vous parle pas ? Les chiens d’attelage sont naturellement à l’aise sur la neige. Ces champions sont un moyen de transport utilisé depuis des millénaires dans les régions polaires. Aujourd’hui, cette pratique ancestrale est devenue un sport. Les meilleurs musher de la planète s’affronte par exemple lors de la Grande odyssée Savoie – Mont-Blanc, une course à étapes de plus de 1 000 km de distance. Mais, plus qu’une pratique sportive, cette activité nature permet de découvrir la montagne autrement qu’en téléphérique. C’est aussi l’occasion d’approcher de chiens de caractère, comme le husky sibérien, le malamute ou le samoyède, au cours d’une randonnée magique en mode aventurier.

La conduite sur glace

pilotage circuit glace
Tout schuss !

Pas besoin de chausser des skis pour ressentir la sensation de glisse. L’hiver, il est aussi possible de réaliser des beaux dérapages au volant d’une voiture de sport sur un circuit glace. Cette activité à sensations a le mérite d’être ludique et pédagogique. Après cette session de pilotage, vous serez à coup sûr un meilleur conducteur. Ce stage vous permettra de mieux comprendre le comportement de votre voiture et de savoir réagir sur la route en cas de perte d’adhérence (aquaplaning, verglas, crevaison, etc.). Une cours de conduite de ce type comprend généralement un briefing en salle, où le stagiaire apprend les fondamentaux de la conduite sur glace. Ensuite, direction la piste avec un coach pour une séance de drifts endiablés.

La plongée sous la glace

plongée sous glace
C’est magnifique là-dessous !

Marre d’entendre parler de ski hors-piste pendant des heures le soir au coin du feu ? Vous aussi, sortez des sentiers battus lors de votre prochain séjour à la montagne. La plongée sous glace se pratique dans les lacs de montagne, en altitude. Les adeptes de ce sport creusent des trous dans l’épaisse couche de glace allant de 50 cm à 2 mètres, puis plongent dans l’eau avec une combinaison en fibre polaire. L’intérêt ? Vue de dessous, cette petite banquise est absolument féérique. En traversant la glace, le jour crée des effets de lumière qui rappellent les aurores boréales. En suivant un fil d’Ariane, ces passionnés de plongée sous-marine contemplent une véritable caverne magique. A découvrir si vous n’avez pas froid aux yeux !

Le baptême en hélicoptère

Baptême hélicoptère montagne
La magie du vol stationnaire.

La montagne, ça ne vous gagne pas. Vous préférez la mer. Envolez-vous à bord d’un hélicoptère en mode farniente pour découvrir la mer de glace et les plus hauts sommets, loin des remontées mécaniques. L’hélico est le moyen de transport idéal pour explorer les zones les plus reculées d’un massif montagneux – ça n’est pas un hasard s’il est utilisé par les secouristes. En haute montagne, le vol stationnaire est un atout majeur. Il permet de rester en suspension au-dessus de pics vertigineux, comme l’Aiguille Verte (4 122 mètres), le mont Blanc du Tacul (4 248 mètres) ou les Grandes Jorasses (4 208 mètres), mais aussi de survoler de près les glaciers qui s’étendent en contrebas. Une balade aérienne à couper le souffle.

Un baptême en hélico avec Adrenactive

COMMENTAIRES

Please enter your comment!
Please enter your name here