Le saut à l’élastique est probablement une des activités qui offre la plus grosse poussée d’adrénaline. Il faut oser monter sur les plus hauts viaducs de France et se lancer dans le vide, alors qu’une centaine de mètres de hauteur vous sépare du sol. Adrenactive en propose dans la plupart des régions françaises. Mais avant de choisir votre spot, nous avons référencé dix des plus gros sauts à l’élastique en France depuis un viaduc. Dix photos qui vous donneront un premier aperçu de ce qui vous attendra sur place à l’image de notre top 10 des plus beaux vols en montgolfière en France.

Viaduc du Pont de Sainte-Eulalie
Au cœur du parc régional des Grands Causses dans l’Aveyron, vous vous élancez à 40 mètres du sol pour une intense dose d’adrénaline. Encadrée par des moniteurs diplômés d’Etat, cette activité sur le Pont de Sainte-Eulalie est disponible de mars à novembre.

saut à l'élastique

Viaduc de La Tour-sur-Orb
C’est en Occitanie sur ce viaduc de La Tour-sur-Orb que vous avez rendez-vous pour un saut à l’élastique de 50 mètres de hauteur. De mi-avril à novembre, vous sautez dans le cadre du Parc Naturel régional du Haut-Languedoc sur ce viaduc de sept arches.

saut à l'élastique

Viaduc de l’Isle Jourdain
47 mètres de hauteur pour ce viaduc surplombant la Vienne. Une particularité qui vous permet de toucher l’eau au moment du saut, comme le prouve la photo. Equipé d’un baudrier et de jambières, vous êtes évidemment là aussi encadré par des moniteurs diplômés d’Etat. Une activité disponible de mars à novembre.

saut à l'élastique

Viaduc de Cluis
La vue est imprenable depuis ce viaduc du Cluis. Vous surplombez toute la campagne de l’Indre dans le Centre-Val de Loire. Au programme, un saut à l’élastique de 50 mètres de hauteur.

saut à l'élastique

Viaduc de Coquillea
On gagne quelques mètres avec ce saut en Vendée sur le Viaduc de Coquillea. Ce dernier a été construit en 1880 et exploité par la SNCF jusqu’en 1986 ! Désormais, un week-end par mois, il sert aux plus téméraires d’entre vous, pour s’envoler en saut à l’élastique depuis 52 mètres de hauteur.

saut à l'élastique

Viaduc de Druyes
Le viaduc de Druyes en Bourgogne est ouvert d’avril à octobre, un week-end par mois. Un saut de 40 mètres de hauteur proche de l’Ile de France, à 2 heures en voiture de Paris.

saut à l'élastique

Viaduc de la Recoumène
Le grand frisson sur ce viaduc de huit arches de la Recoumène qui culmine à 65 mètres ! De mars à novembre, vous vous élancez depuis ce viaduc construit en 1925 dans le cadre de la ligne de chemin de fer qui était censée relier le Puy à Aubenas (mais cette voie ne sera jamais terminée).

Viaduc de la Souleuvre
Ce viaduc est un des plus étonnants en France. Construit au XIXème siècle sur les plans de Gustave Eiffel pour les chemins de fer, il est situé au cœur du bocage normand, dans le Calvados. Depuis les années 70, le viaduc ne dispose plus que de ses piliers de pierre. Le tablier ayant été démonté à cette époque pour des raisons de sécurité et à cause de l’abandon de la ligne de chemin de fer qui le traversait. En 1990, un des pionniers de la discipline le Néo-zélandais Alan John Hackett décide d’y installer le premier centre de saut à l’élastique permanent au monde. Il construit avec sa société une passerelle suspendue de 140 m de long, sur la rive droite de la Souleuvre, donnant accès à une plate-forme de saut depuis un des piliers de l’ancien viaduc. Depuis, des milliers de courageux ont sauté depuis les 61 mètres de ce viaduc devenu mythique.

saut à l'élastique

Pont de Ponsonnas
Un must dans le saut à l’élastique en France. Depuis le pont de Ponsonnas, c’est un saut à plus de 100 mètres qui vous attend… 103 mètres de hauteur exactement. Un spot prisé par les amateurs de grosses sensations. Ouvert d’avril à novembre, ce site est encadré par les sommets de l’Oisans, du Vercors et du Dévoluy.

saut à l'élastique

Viaduc de Saint-Georges-le-Gaultier
Situé dans la Sarthe près du Mans, le viaduc de Saint-Georges-le-Gaultier traverse la rivière la Vaudelle. Il a été construit en 1912 pour une ligne ferroviaire reliant le département à Alençon grâce au tramway. D’une hauteur de 45 mètres, ce dernier n’a finalement jamais été utilisé pour sa fonction première, faute d’argent. Il fait désormais le bonheur des chercheurs d’adrénaline… À lire aussi : Massif du Mont-Blanc, Chamonix : Les activités sportives à faire l’été.

saut à l'élastique

COMMENTAIRES

Please enter your comment!
Please enter your name here