Il était un petit navire. Il était un petit navire. Qui n’avait ja, ja, jamais navigué… sans permis ! Et oui, cette comptine (qui parle de cannibalisme… oui, oui, lisez bien les paroles) n’en parle pas, mais pour naviguer, il faut un permis. La loi est très stricte à ce sujet : jusqu’à 1 500 € d’amende pour une conduite sans permis !

Mais, à quoi sert ce permis bateau finalement ?

Un permis bateau pour piloter un Jet Ski

Pour piloter un Jet Ski, il faut en effet un permis. Bien qu’il soit possible de monter sur un Jet Ski dans le cadre d’une activité ludique sans avoir le permis bateau, sous réserve qu’il y ait un pilote qui conduit ou qu’un moniteur diplômé d’Etat vous accompagne sur un autre véhicule, il est strictement interdit de louer un Jet Ski et partir en solo sans encadrement sans disposer de ce permis.
Jet Ski
Si vous avez envie d’être en totale liberté sur votre Jet Ski, le passage du permis bateau est une étape obligatoire ! Attention cependant : avoir son permis de Jet Ski ne permet pas d’aller n’importe où. Selon les règles en vigueur, certains lieux sont interdits à ces engins motorisés, il est donc indispensable de se renseigner en amont.

Mer ou eaux intérieures ?

Quand vous passez le permis B, le permis de conduire classique, vous pouvez rouler aussi bien sur une route, une autoroute, un chemin,… Pour le permis bateau, c’est différent !

Selon le type de permis, vous pourrez naviguer sur les côtes sur les rivières, en haute mer,… A vous de voir selon vos envies et l’usage que vous comptez faire de ce permis.

Pour la navigation en mer :

Le permis plaisance option « côtière »

Il permet de conduire un bateau de plaisance d’une puissance de plus de 4,5 kilowatts en mer, sur les lacs, les plans d’eau fermé mais seulement jusqu’à 6 milles nautiques d’un abri (environ 11 kilomètres).Pour conduire un voilier, ce permis n’est pas nécessaire, sauf s’il dispose d’un moteur de 6 cv ou plus.

L’extension hauturière (pleine mer)

Cette extension vous permet de naviguer sans les limites de distance du précédent.
Crique

Pour la navigation dans les eaux intérieures (rivières, fleuves, canaux) :

Le permis plaisance option « eaux intérieures » ou permis fluvial

Avec ce permis, vous allez pouvoir naviguer sur les fleuves et rivières du pays les bateaux (voiliers inclus) à moteur d’une puissance de 4,5 kilowatts et de moins de 20 mètres. Il est également exigé pour les véhicules nautiques à moteur (VNM).

L’extension « Grande plaisance Eaux intérieures »

En passant cette extension, vous n’aurez plus de limite de longueur pour le bateau que vous piloterez. Les péniches sont concernées par cette extension de permis.

Attention : quel que soit le type de permis bateau retenu, il ne vous permettra que de naviguer pour des activités d’agrément. Le commandement d’un navire de plaisance à titre lucratif exige une qualification de capitaine professionnel.

Que faire en bateau ?

Les activités que vous avez prévu de faire vont déterminer le permis que vous allez passer, il est donc très important d’y réfléchir en amont. Il serait dommage de prévoir une activité se passant en mer alors que vous n’avez qu’un permis permettant de naviguer sur les fleuves.

Explorer, naviguer

Le bateau va vous offrir la possibilité de vous rendre à des endroits habituellement non accessibles. Vous allez prendre plaisir à vous évader en mer et/ou remonter un fleuve.

Pourquoi ne pas vous arrêter dans cette petite crique déserte, idéale pour vous reposer et vous accorder une petite pause bronzette et baignade ? Ou de faire une halte sur cette côte et de l’explorer, sac sur le dos, sans vous poser la question du stationnement de votre voiture ?

Pêcher

Si vous appréciez la cuisine et le poisson, rien ne vaut de mitonner un bon petit plat avec le fruit de votre pêche. Vous pourrez même pratiquer la pêche sportive en vous éloignant des côtes !

La pêche reste une activité très encadrée : il vous faudra vous renseigner pour connaître la réglementation en vigueur concernant cette discipline.

Selon les périodes, les lieux, les espèces, les règles peuvent changer. Pensez bien à consulter le site officiel au préalable.

Faire du canoë, paddle, kayak

Si vous disposez du matériel nécessaire et si les conditions le permettent, mettez donc votre embarcation à l’eau et partez à la rame dans les environs. Vous allez pouvoir naviguer loin de la foule !N’oubliez bien évidemment pas de pratiquer cette activité en toute sécurité.

Tracter un ski nautique

Ski Nautique
Si le matériel le permet (bateau pouvant atteindre rapidement les 20-25 nœuds), vous allez pouvoir faire profiter vos proches d’une activité ski nautique. Pour tracter le wakeboard ou le ski nautique, il vous est demandé soit d’avoir un brevet d’Etat de ski nautique, soit qu’une personne majeure, en plus du pilote, surveille le skieur. Cette activité nécessite le respect des arrêtés locaux et des zones et périodes d’évolution.

Vous pouvez même remplacer le ski nautique par du wakeboard ou de la bouée tractée !

Nager et observer l’environnement

Palmes, masque et tuba… Voici juste ce dont vous avez besoin pour la randonnée palmée ou snorkelling. Sans avoir besoin de bouteille de plongée, vous partez admirer les fonds et les espèces sous-marines. Les zones à fort courant sont à éviter pour cette activité. Il est également recommandé de placer une bouée de signalisation en surface pour prévenir tout accident avec d’autres plaisanciers.

Ne rien faire

Vous êtes au milieu des eaux. Au calme. Et si c’était simplement le moment idéal pour ne rien faire ? Vous verrez, ça fait un bien fou !
Bronzage Bateau

Comment avoir son permis bateau ?

Vous avez choisi le type de permis que vous aimeriez avoir, en fonction des activités que vous comptez pratiquer ? Parfait ! Les choses sérieuses commencent.

Le permis bateau se passe en deux étapes : un questionnaire à choix multiples et une épreuve pratique. Pour préparer ce permis, des écoles de permis bateau existent. Les tarifs sont variés d’une école à l’autre, cela dépend du secteur, de la concurrence, de la prestation, du nombre d’heures de cours. Il faut prévoir un budget tournant aux alentours de 200 à 500€. Des timbres fiscaux, d’environ 100€, sont également à régler. Il arrive que certaines écoles intègrent le coût des timbres fiscaux dans leurs formules.

Il est possible de passer son permis bateau dès l’âge de 16 ans. Et comme le permis auto, il peut être retiré par les autorités en cas d’infraction.

Vous pouvez bien évidemment obtenir les deux options, fluviales et côtières. Seule l’épreuve théorique devra être repassée, l’épreuve pratique est considérée comme acquise dès que vous obtenez un premier permis.

Alors, êtes-vous prêt pour passer votre permis bateau ? Plutôt mer, fleuve ou les deux ?

Bonne navigation !

Proue Bateau

COMMENTAIRES

Please enter your comment!
Please enter your name here