Vous allez bientôt effectuer votre baptême en montgolfière et vous vous demandez comment ça se passe ? Nous vous expliquons pas à pas les étapes de votre premier vol en montgolfière.

Ainsi, vous n’aurez que plus de plaisir à participer à la préparation du ballon en compagnie du pilote aérostier. Car oui, vous allez tout voir de A à Z lors de votre baptême. La montgolfière n’aura plus aucun secret pour vous. Vous êtes prêts ? C’est parti !

La veille du vol

Le pilote aérostier vous appelle pour confirmer le vol. En effet, il doit d’abord s’assurer que les conditions météorologiques sont favorables au décollage de la montgolfière. En particulier, il étudie la force du vent et sa direction.

montgolfière survolant un lac

Le vent doit être suffisamment fort pour déplacer la montgolfière. S’il est nul, le vol sera annulé car il n’y a alors aucun intérêt pour les passagers à faire du sur place ! A l’opposé, il ne doit pas être trop fort non plus pour ne pas qu’il y ait de danger. Ainsi, aucun pilote aérostier digne de ce nom ne décolle avec un vent supérieur à 20 km/h.

Par ailleurs, il faut également éviter la pluie et les risques d’orages en observant la présence ou non de cumulo-nimbus.

Enfin, de la direction du vent dépend aussi le lieu de décollage. L’aérostier vous informera donc du lieu de rendez-vous dès qu’il aura pris connaissance de cette information. Tout dépend aussi des paysages que vous aimeriez survoler.

La préparation des passagers

La question qui revient le plus souvent parmi les passagers est : comment dois-je m’habiller pour ce vol en montgolfière ? La plupart du temps, les futurs aéronautes pensent qu’en l’air il fait plus froid. En réalité, la température est à peu près la même qu’au sol, sachant que la montgolfière ne va guère à plus de 1000 m d’altitude durant le voyage, et qu’elle touche parfois la cime des arbres.

La température baisse environ d’1°C tous les 150 m pris en altitude. Au pire, on perd donc 6°C pour 1000 m. Mais cette perte en température est compensée par le brûleur de la montgolfière et aussi par le fait que le ballon se déplace à la vitesse du vent. On ne ressent donc pas le froid des courants d’air.

Il suffit donc de venir avec une tenue de saison, de préférence avec les bras et les jambes couverts. Pour les chaussures, mieux vaut prendre des chaussures fermées et sans talon, voire des bottes. En effet, on ne sait jamais où on va atterrir.

La deuxième chose à savoir est que les vols ont lieu soit tôt le matin, soit tard le soir, car ce sont les 2 moments de la journée où l’aérologie est la plus favorable. Pensez donc à bien programmer votre réveil la veille !

Enfin, il est évident que vous ne devez pas avoir bu d’alcool ni pris une quelconque substance stupéfiante avant le vol. Il en va de la sécurité la plus élémentaire des passagers et du pilote.

La mise en place du matériel

Vous retrouvez l’aérostier et ses équipiers sur le lieu de rendez-vous qui sera le lieu de décollage de la montgolfière. Et le plus intéressant, c’est que vous pouvez aider à la mise en place (même si bien évidemment, vous êtes libre de juste regarder le pilote et ses équipiers faire leur job).

En général, le lieu de décollage est un terrain suffisamment grand d’au moins une cinquantaine de mètres sur une autre cinquantaine de mètres.

Plusieurs tâches sont à accomplir à ce stade de la préparation (vous pouvez regarder la vidéo ci-dessus pour vous mettre dans l’ambiance) :

  • Décharger la nacelle de la remorque sur laquelle elle a été transportée
  • Vérifier le système d’allumage des brûleurs de façon à s’assurer qu’il n’y ait pas de fuite de gaz
  • Basculer la nacelle sur le côté et l’arrimer au véhicule suiveur
  • Relier l’enveloppe à la nacelle avec les câbles adéquats
  • Sortir l’enveloppe de son sac et l’étaler au sol
  • Installer les équipements nécessaires sur la nacelle

Le gonflage du ballon

Deux équipiers ouvrent la bouche de l’enveloppe et la maintiennent ouverte. Un troisième équipier actionne alors un très gros ventilateur qui va remplir l’enveloppe d’air froid. L’opération dure 5 à 15 minutes selon la puissance du ventilateur utilisé et le volume à remplir.

gonflage de l'enveloppe de la montgolfière

Une fois que le ballon a commencé à prendre sa forme sphérique, une personne rentre à l’intérieur pour faire de nouvelles vérifications.

Puis, il est temps de chauffer l’air intérieur avec les brûleurs. Quand l’air est chaud, le ballon commence à s’élever, et redresse de lui-même la nacelle. C’est le moment d’embarquer.

Le vol à proprement parler

Le vol en montgolfière dure environ une heure. L’aérostier recherche les meilleurs courants aériens (ceux qui vont dans la direction qu’il souhaite) en variant l’altitude de son aérostat.

Pour cela, il actionne la vanne du brûleur. Celle-ci libère du propane liquide qui s’enflamme grâce à la veilleuse. En réchauffant l’air à l’intérieur du ballon, ce dernier monte plus haut. C’est le principe de la poussée d’Archimède, l’air chaud étant plus léger que l’air froid.

passagers dans la nacelle d'une montgolfière

La montgolfière navigue ainsi au gré des vents. Il n’existe pas de pilotage à proprement parler, on ne choisit pas toujours la direction dans laquelle on va. En revanche, tout le monde prend du plaisir à admirer les paysages (voir ici le top 10 des plus beaux vols en montgolfière en France).

Au sol, le véhicule suiveur reste en contact visuel et radio avec l’aérostier dans la nacelle. Il reste prêt à récupérer les voyageurs à n’importe quel moment.

L’atterrissage de la montgolfière

C’est le pilote aérostier qui choisit le terrain sur lequel la montgolfière va atterrir. En général, il a à peu près les mêmes caractéristiques que le terrain de décollage, c’est-à-dire qu’il doit être suffisamment grand, herbeux, et à l’abri en cas de vent relativement fort.

L’atterrissage a lieu tout en douceur. Le pilote demande à ses passagers de s’accroupir pour amortir le choc. Il faut ensuite ranger l’enveloppe dans son sac, et charger la nacelle ainsi que le reste du matériel sur la remorque.

COMMENTAIRES

Please enter your comment!
Please enter your name here