Au sud-ouest du département de la Manche, en Basse-Normandie, le Mont-Saint-Michel  est le troisième site touristique de France, derrière la Tour Eiffel et le château de Versailles.

Chaque année, la baie du Mont-Saint-Michel accueille plus de trois millions de visiteurs. Son abbaye, élevée sur cet îlot rocheux est mondialement connue et figure depuis 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

L’abbaye a été fondée en 709 et son architecture a évolué au fil du temps. Elle a même un temps servi de prison ! Restaurée à la fin du XIXème siècle, elle accueille depuis une communauté religieuse. A son sommet, une statue de l’archange Saint Michel culmine à 157,10 mètres.

Envie de découvrir ce cadre exceptionnel depuis le ciel ? Suivez le guide !

Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel en ballon

Si vous n’avez jamais eu l’occasion de voler dans une nacelle de montgolfière, c’est le moment de faire votre baptême de l’air en ballon.

Votre vol en montgolfière au Mont-Saint-Michel s’effectue à l’aube ou au crépuscule, quand les lumières sont les plus belles et les conditions aérologiques les plus adaptées.

Ce vol permet aussi de vivre pleinement l’expérience de la pratique de la montgolfière, en participant aux préparatifs du ballon puis à son rangement, avant de trinquer lors du traditionnel toast des aérostiers.

Durant le vol, à bord de la nacelle, les vents vous portent au-dessus de la baie du Mont-Saint-Michel. Un spectacle magique s’offre à votre regard : le Mont, entre ciel, sable et mer.

Mont-Saint-Michel

La pratique de l’ULM au Mont-Saint-Michel

Contrairement aux idées reçues, l’ULM n’est pas « que » l’aile delta accrochée à un chariot mais regroupe diverses sortes d’aéronefs munis d’un moteur répondant à des critères de masse ou de puissance réglementés.

Les expériences de vol sont donc assez différentes. Si vous choisissez un vol en ULM autogire au Mont-Saint-Michel, vous prendrez place dans un appareil rappelant un petit hélicoptère. Si vous préférez l’ULM plus classique, vous pouvez survoler la baie du Mont-Saint-Michel en ULM pendulaire.

Il existe aussi des ULM plus proches des avions (ULM multiaxe), d’autres ressemblant à des parachutes (ULM paramoteur) ou à des ballons (aérostat dirigeable ultraléger).

De quoi varier les vols !

Survoler le Mont-Saint-Michel en hélicoptère

Pour un baptême de l’air plus classique, vous pouvez choisir l’hélicoptère. A bord de cet appareil, le pilote communique avec vous via un casque radio. Votre guide aérien vous présente les paysages survolés.

Cet appareil rapide permet de prolonger votre vol en hélicoptère au Mont-Saint-Michel avec la découverte du reste de la région. Vous pouvez ainsi pousser jusqu’à la station balnéaire de Granville.

Sauter en parachute au Mont-Saint-Michel

Parachute

Les plus téméraires se lanceront dans cette expérience incroyable : le saut en parachute au Mont-Saint-Michel !

Bien évidemment, vous ne serez pas seul lors de ce saut. Vous êtes solidement harnaché à un parachutiste professionnel.

Vous décollez depuis l’aérodrome de Granville à bord d’un petit avion. Entre 3 000 et 4 000 m, vous allez sauter et vivre une chute libre à près de 200 km/h ! Aux alentours de 1 500 m d’altitude, l’instructeur ouvre le parachute et cette balade aérienne plus tranquille permet d’admirer la baie du Mont-Saint-Michel, les îles Chausey et la ville fortifiée de Granville. Vous pourrez même prendre les commandes du parachute durant cette descente.

Votre atterrissage, pour des questions de sécurité, ne s’effectuera pas au Mont-Saint-Michel mais sur la plage.

COMMENTAIRES

Please enter your comment!
Please enter your name here